• Voici que l'aube roucoule

     

    Fenêtre entrouverte

    sur un matin ébouriffé

    voici que l’aube roucoule  

    de bonheur

    et s’ébroue aux pourtours de ma torpeur

     

     

    Partager via Gmail Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :