• Par la peinture.... poème-prédelle n°7

     

    Comme si ainsi associées

    matières incompatibles et fluides

    se remariaient au plus inconscient de ma volonté

    pour me permettre de transmuer

    certaines parts de moi-même

    dans les profondes terres

    laissées en alluvion

    Partager via Gmail Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :