• Les Paradis infimes - Liminaire

     

    Fissure de silence

    dans le tictac de l’univers

    mouvement suspendu du temps

    suspendu à sa sensualité

                    

    Nos paradis infimes

    ont la saveur des heures inouïes

    apesanteur surprenante

    d’une rencontre

    d’un poème

    vertige de paysages  

    couleurs lumières senteurs

     

    Ces paradis infimes

    attisent la présence des sens

    et les dépoussièrent

     

     

     

    Partager via Gmail Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :