• Cinquième rivage

     

    Je vague

    sur le rivage de la nuit

    flottant sur la baille de mes songes

     

    Intervalle entre deux mondes

    moment d’une délicate intensité

    le temps devient océan intérieur

     

    Espace inconsistant dense pourtant

    sans repères

    sans limite

    et sans bruit

    autres que ceux de l’ailleurs

     

    Bruissements 

    embrouilles et murmures

    là près loin

    à l’orée d’un outre-monde

     

     

    Partager via Gmail Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :