• Cet entre-deux mouvement

     

      

    Toujours est là la route devançant l’invisible

    tendue comme un projet

    un fil que l’on se fait 

    que l’on tire ou retire

    de l’écheveau du né

    ant

     

    Toujours la route est là de croix nos pas semés

    choix qui nous appartiennent

    nous accompagnent

    petits cailloux nos deuils  

    en stèle aux carrefours

     

    Au cœur des croisements

    rues avenues fourches sentes et dédales

    parmi tous nos seuils constellés d’i

    nexploré

    dis

    lequel nous amènera là où on joie ?

     

    Suspendue en ces lieux nous faisant rois errants

    la poésie enflamme la

    douce et rugueuse énigme que sont nos vies

     

    Sensualité

    cet entre-deux

    mouvement

     

     

     

     

    Partager via Gmail Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :